Un conseil de plus pour le feu: Twitter est poursuivi par des travailleurs licenciés

Elon Musk e o Twitter. Fonte: TechCrunch

L’achat n’avait pas encore été officialisé et Elon Musk était déjà synonyme de polémique pour Twitter. Aujourd’hui, et en tant que propriétaire du réseau social, l’entrepreneur le voit poursuivi en justice par les travailleurs licenciés.

Comme ils le prétendent, ils n’ont pas été informés du licenciement en temps voulu.

Elon Musk et Twitter.  Source : TechCrunch

Comme l’avance CNBC News, Twitter est poursuivi par d’anciens travailleurs licenciés après l’arrivée d’Elon Musk à la tête du réseau social. Comme ils le prétendent, ils n’ont pas été informés du licenciement avec l’avance due et attendue.

La documentation qui rend compte du procès contre Twitter a été déposée devant le tribunal fédéral de San Francisco, aux États-Unis d’Amérique, hier 3 novembre.

Malgré (en mots par Elon Musk) l’oiseau n’est sorti officiellement que vendredi dernier, la polémique autour de l’homme d’affaires a duré plus longtemps. En effet, alors que c’était encore une incertitude, il lançait des idées de changements possibles qu’il effectuerait, s’il investissait dans le réseau social, remuant les eaux autour de Twitter.

Elon Musk

L’une des premières nouvelles après le rachat par Elon Musk a fait état du licenciement d’un grand nombre d’employés – l’estimation pointe à 3 700, selon O Jornal Económico. Désormais, les blessés portent plainte contre le réseau social pour ne pas avoir été prévenus à l’avance.

On rappelle que, dans les quelques jours qui se sont écoulés depuis qu’Elon Musk est devenu propriétaire de Twitter, plusieurs initiatives ont déjà été menées : prix de Twitter Blue, bouton d’édition sur les tweets, entre autres objectifs quasi impossibles à atteindre, qui sont mettre vos employés sous pression.

À voir aussi :


Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :