Les réseaux sociaux sont la source d’information choisie par les adolescents

Adolescentes e redes sociais

Si il y a quelques années la presse écrite était le moyen de communication privilégié, de nos jours, les plus jeunes n’optent pas pour elle. À leur tour, et selon une nouvelle étude, ils obtiennent des informations via des sources numériques, notamment sur les réseaux sociaux, tels qu’Instagram et TikTok.

Malgré ces résultats, la confiance dans les réseaux sociaux semble varier.

Les ados et les réseaux sociaux

Selon une nouvelle étude réalisée par le régulateur britannique Ofcom, les adolescents au Royaume-Uni, âgés de 12 à 15 ans, se rattrapent et consomment des actualités via les réseaux sociaux tels qu’Instagram, TikTok et YouTube, au lieu de recourir aux moyens traditionnels.

Il est de plus en plus improbable que les adolescents de nos jours prennent un journal ou écoutent les informations télévisées, préférant plutôt se tenir au courant en parcourant leurs flux sociaux.

Et tandis que les jeunes trouvent que les informations sur les réseaux sociaux sont moins fiables, ils évaluent ces services plus haut pour servir une variété d’opinions sur les histoires du jour.

A déclaré le directeur de la stratégie et de la recherche de l’Ofcom Yih-Choung Teh, révélant que, bien qu’ils préfèrent suivre l’actualité via les réseaux sociaux, la confiance à leur égard varie.

Directeur de la stratégie et de la recherche chez Ofcom Yih-Chung Teh

Directeur de la stratégie et de la recherche chez Ofcom Yih-Chung Teh

Comme l’a révélé Sky News, les chiffres indiquent qu’Instagram est le plus populaire chez les jeunes, ayant été utilisé par 29 % des adolescents. Ce chiffre place le réseau social devant d’autres, comme TikTok et YouTube, qui sont à égalité à 28%.

Malgré la popularité qu’il a gagnée, moins d’un tiers des adolescents interrogés (30 %) font confiance au contenu d’actualités de TikTok. À leur tour, la moitié des utilisateurs de YouTube et de Twitter font confiance aux informations dont ils font la promotion.

Au Royaume-Uni, si les jeunes ont tendance à se tourner vers les réseaux sociaux, voire à consommer de l’information, dans le cas des adultes, le scénario change : les informations télévisées restent la source la plus recherchée, car la plus fiable. Pour les seniors, les réseaux sociaux sont le média d’information le moins fiable.

A lire aussi :

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :