La Suède est-elle proche d’être un pays où l’argent liquide appartient au passé ?

Coroa sueca, moeda oficial da Suécia

La Suède a été le premier pays d’Europe à émettre des billets de banque. En tant que moteur de l’innovation, ce pays nordique est-il proche de les voir comme une chose du passé ?

Les experts disent oui…

Couronne suédoise, monnaie officielle de la Suède

Le cash perd des supporters en Suède et les études menées pour comprendre ce changement ne laissent planer aucun doute.

En 2020, la Riksbank, l’une des plus anciennes institutions financières au monde, publiait un rapport qui faisait état du déclin de cette méthode : en 2010, des chercheurs demandaient aux passants s’ils avaient payé leur dernier achat « en liquide », avec 39 % disent oui ; deux ans plus tard, ce pourcentage est tombé à 33 % ; en 2016, il est retombé à 15 % ; et, en 2020, les réponses affirmatives ne représentaient que 9 %.

1670948404 416 La Suede est elle proche detre un pays ou largent liquide

Pourcentage de personnes ayant payé leur dernier achat en espèces au fil des ans en Suède.

Si les données de Statista, une société allemande spécialisée dans les données de marché et de consommation, sont un peu différentes, elles montrent également une courbe descendante en ce qui concerne les liquidités (avec de légères fluctuations). Entre 2020 et 2021, leurs études montrent une baisse de 2,2 % de l’utilisation des espèces pour les paiements de détail.

En plus de ces chiffres, la Riksbank a également détecté une baisse de 20% des retraits aux distributeurs automatiques en 2020, et a vu le volume de paiements effectués via l’application Swish passer d’un peu plus de 12 millions, au deuxième trimestre 2020, à 23 millions, en Août 2021.

Malgré l’impact de la pandémie sur les données, la tendance à l’abandon des espèces a également été enregistrée en 2021, les retraits aux distributeurs automatiques ayant continué de baisser.

La Suède saute-t-elle dans le futur ?

Comme l’a souligné l’analyste de la Deutsche Bank Marion Laboure dans un article intitulé « A Cashless Society : One Small Step for Sweden, One Giant Leap for Payments », à partir de juillet 2020, l’économie suédoise pourrait être sur le point de devenir entièrement numérique jusqu’en mars 2023.

Par ailleurs, Cecilia Skingsley, économiste, ancienne directrice principale de la Riksbank et actuelle directrice du Bis Innovation Hub, prévenait, en 2018, lors d’une conférence, que la Suède serait « probablement à court d’argent d’ici trois à cinq ans ».

Cecilia Skingsley, économiste, ancienne directrice principale de la Riksbank et actuelle directrice du Bis Innovation Hub

Cecilia Skingsley, économiste, ancienne directrice principale de la Riksbank et actuelle directrice du Bis Innovation Hub

De l’avis des experts, les facteurs de cette tendance pourraient être multiples. Parmi eux, le vol de Vätberga, qui s’est produit en 2009 à Stockholm, et la pandémie causée par COVID-19, car les gens se sont sentis découragés d’utiliser de l’argent liquide. En outre, les experts soulignent également l’explosion du commerce en ligne qui a rendu les transactions numériques encore plus pratiques.

Selon une enquête menée par les bureaux du gouvernement, la moitié de la population a réduit son utilisation de l’argent liquide au cours de l’année dernière, ce qui est principalement dû au fait que les alternatives numériques sont considérées comme simples et efficaces.

A informé la Riksbank, qui pointe d’autres facteurs, comme l’augmentation des transactions avec des applications ou sans contact.

Je pense que les Suédois ne savent pas à quoi ressemblent les différentes devises en ce moment.

a plaisanté Anders Ohlsson, directeur principal de la Deutsche Bank Corporate Bank.

1670948404 568 La Suede est elle proche detre un pays ou largent liquide

Malgré les données, la fin du cash a beaucoup à dire. Des plus de 65 ans n’assumant pas aussi facilement que les autres les transactions numériques, en passant par les citoyens vivant en zone rurale préférant le papier-monnaie, à la question soulevée par un spécialiste, en 2021, sur la nécessité d’entretenir une infrastructure chargé de maintenir l’argent en circulation.

À voir aussi :

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :