AMD, Intel et Nvidia suppriment les postes vacants par crainte d’un ralentissement économique

AMD, Intel et Nvidia suppriment les postes vacants par crainte d'un ralentissement économique

Les grandes entreprises du secteur technologique ont toujours des centaines d’employés dans leurs installations pour effectuer les tâches les plus diverses. Et nous sommes déjà habitués aux nouvelles où ces mêmes entreprises finissent par embaucher ponctuellement un nombre important de nouveaux travailleurs.

Cependant, il semble que ce soit une réalité qui appartient de plus en plus au passé, car des informations récentes indiquent qu’AMD, Intel et Nvidia ont réduit le nombre d’offres d’emploi par crainte d’une récession économique.

AMD Intel et Nvidia suppriment les postes vacants par crainte

Les géants de la technologie offrent moins d’emplois par peur de la récession

Il suffit d’allumer la télévision à l’heure du journal télévisé pour se rendre compte que le monde ne va pas très bien. Depuis la pandémie, qui continue d’avoir un fort impact sur la société, la guerre de la Russie contre l’Ukraine, qui a entraîné plusieurs pays dans des problèmes économiques, entre autres situations, s’avère être les ingrédients parfaits pour un panorama d’incertitude qui a généré plusieurs conséquences .

Ainsi, les grandes entreprises technologiques, comme les nord-américains AMD, Intel et Nvidia, réduisent déjà leurs offres d’emploi, certaines plus que d’autres, au cours des dernières semaines.

Le site Web Planète 3DNow a fait une enquête sur les offres d’emploi mises à disposition par les trois entreprises et, selon les données, de la semaine entre le 30 juin jusqu’au moment, toutes ont réduit le nombre d’offres d’emploi proposées.

Nvidia, par exemple, a réduit les offres d’emploi de 18 % au cours de cette période, et si l’on considère la période entre mai et maintenant, cette réduction était de 68 %. Et cette réalité avait déjà été évoquée par Colette Kress, directrice financière de l’entreprise, au mois de mai, affirmant que «Nous avons réussi avec les embauches de cette année et nous sommes impatients de les réduire au cours du second semestre de l’exercice 2023 alors que nous intégrons de nouveaux employés« .

À son tour, en sept jours, Intel a réduit ses emplois de 9 % et depuis mai, cette réduction est de 58 %. AMD, en revanche, a été le « plus doux » dans ces coupes, réduisant les offres d’emploi de 4% la semaine dernière et sans réductions significatives depuis mai.


Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :