Les dirigeants des constructeurs automobiles prévoient une baisse de la demande de voitures

Elétricos

Bien que la tendance actuelle ne l’indique pas, avec des records de ventes enregistrés, certains dirigeants prévoient que la demande de voitures diminuera considérablement.

Les commandes n’arrivent pas et les responsables de l’entreprise ne prédisent pas le meilleur scénario.

électrique

Juin a vu des ventes record de voitures électriques, y compris des hybrides rechargeables, d’environ 913 000 unités. Cependant, il convient de noter que les ventes actuelles ne correspondent pas nécessairement à la demande actuelle, car certaines des ventes qui se font actuellement proviennent de commandes passées il y a plusieurs mois.

En fait, certains dirigeants détectent une diminution des commandes sur certains marchés, ce qui se traduit par un délai de livraison plus court. Bien qu’il s’agisse d’un avantage pour le consommateur, les entreprises peuvent ne pas voir la situation de la même manière.

À ce sujet, et plus particulièrement en ce qui concerne l’Europe, le directeur général du groupe BMW, Oliver Zipse, a révélé que de nouvelles commandes n’arrivaient pas. À ses côtés, le directeur financier de Volkswagen, Arno Antlitz, a également partagé, lors de la présentation des résultats du deuxième trimestre, que la demande est en baisse.

PDG du groupe BMW, Oliver Zipse

PDG du groupe BMW, Oliver Zipse

La vérité est que l’inflation a motivé les banques centrales à augmenter les taux d’intérêt, ce qui rend plus difficile l’accès à des biens plus chers, comme les voitures, au cas où ils auraient besoin d’être financés. De plus, l’inflation a également ébranlé la confiance des consommateurs qui sont de plus en plus réticents à acheter ce type de biens, en période d’incertitude.

Selon un rapport de l’institut allemand de recherche économique Ifo, la situation des industriels allemands se dégrade. Du point de vue de l’un des dirigeants, Oliver Falck, « il semble que les constructeurs automobiles n’aient plus d’options pour répercuter la hausse des coûts des matériaux sur les consommateurs ». Cette réalité affectera « tous les types de voitures ».

A lire aussi :

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :