Zuckerberg a révélé que WhatsApp et Messenger seront le grand pilier financier de Meta

mark zuckerberg facebook

Contrairement à ce que peuvent penser les utilisateurs, Mark Zuckerberg a révélé, lors d’une réunion, que les applications de messagerie, à savoir WhatsApp et Messenger, seront les prochains grands piliers du business de Meta.

Avec l’arrivée du métaverse, le PDG de Meta réoriente son attention.

marque zuckerberg facebook

Les versions actuelles des réseaux sociaux sont différentes de celles que nous connaissions initialement. Outre l’apparence améliorée et modernisée, la publicité est un élément commun à tous et est de plus en plus présente. Après tout, c’est l’un des nombreux moyens dont disposent les entreprises pour monétiser les plateformes et rentabiliser leurs activités.

L’un des gros paris de Meta sera éventuellement le métaverse. Cependant, d’ici là, l’entreprise doit trouver un financement. Selon Mark Zuckerberg, cela arrivera via des applications de messagerie. Lors d’une réunion avec des employés à laquelle Reuters avait accès, Zuckerberg a révélé que WhatsApp et Messenger seront le « prochain grand pilier » de l’activité de Meta, il se concentrera donc sur la monétisation.

WhatsApp et Messenger de Meta

Nous parlons beaucoup d’opportunités à long terme comme le métaverse, mais la réalité est que la messagerie commerciale est susceptible d’être le prochain grand pilier de notre entreprise alors que nous travaillons à monétiser davantage WhatsApp et Messenger.

Zuckerberg partagé, sans parler des éventuelles fonctionnalités payantes qui pourraient émerger pour augmenter les revenus de Meta.

L’annonce concernant WhatsApp et Messenger est intervenue quelques jours seulement après la confirmation des licenciements de 11 000 employés (soit 13 % des effectifs de l’entreprise). Bien que le PDG de Meta n’ait pas établi de lien entre les licenciements et le métaverse, il a souligné que les revenus de Meta ont été « bien inférieurs » aux attentes.

À voir aussi :

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :