Validation des factures 2022 : N’oubliez pas de le faire

Validação de faturas de 2022: Não se esqueça de o fazer

Comme il est normal chaque année, à cette période, nous vous conseillons de commencer à valider vos factures. La date limite de validation se termine le 25 février et, comme toujours, seuls ceux qui ont été validés seront pris en compte.

Si vous avez un peu de temps libre pour le moment, découvrez ce que vous pouvez faire.

Validation des factures 2022 : N'oubliez pas de le faire

Vous pouvez valider les factures via le portail ou via l’application

Les contribuables ont jusqu’au 25 février la possibilité de vérifier et d’insérer des factures dans le portail des finances. Si vous avez des factures qui ne sont pas enregistrées sur le portail, vous devez les saisir manuellement. Ce sera également la date d’information de l’AT des membres du ménage.

N’oubliez pas d’associer chacune des dépenses au secteur d’activité respectif afin de bénéficier des déductions respectives. Si une facture apparaît comme en attente, c’est signe que la plateforme ne connaît pas le secteur d’activité. Dans ce cas, l’utilisateur doit l’associer manuellement au bon secteur d’activité. Si les factures restent dans l’état En attente, elles ne seront pas valides pour l’IRS 2022.

Pour valider vos factures, il vous suffit d’accéder au Portail ici puis de cliquer sur Informations complémentaires sur la facture.

Validation des factures 2022 : N'oubliez pas de le faire

Après saisie, dans le cas de factures en attente, il suffit d’indiquer l’activité pour réaliser l’acquisition. Il est également demandé si l’activité s’inscrit dans le cadre de l’activité professionnelle.

Validation des factures 2022 : N'oubliez pas de le faire

Une autre option consiste à utiliser votre smartphone. Dans cet article, vous pouvez voir toutes les procédures pour cette action.

« Pourquoi demander une facture ? ». C’est la question que la Finance pose au premier plan lors de l’ouverture du site. « Le cas échéant, il est garanti que les impôts que nous payons sont reversés à l’État. C’est un devoir citoyen qui accroît la justice, contribuant à la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale. Ce n’est pas juste de payer plus d’impôts parce qu’il y a des contribuables (citoyens ou entreprises) qui ne remplissent pas leurs obligations fiscales », répond-il.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :