Tesla rappelle 1,1 million de voitures américaines pour mettre à niveau le système de vitres inversées

Tesla rappelle 1,1 million de voitures américaines pour mettre à niveau le système de vitres inversées

De temps en temps, il y a des nouvelles de problèmes avec les voitures qui les amènent à être appelés dans les usines/ateliers pour le résoudre, afin d’éviter que d’autres problèmes ne surviennent à l’avenir.

Ainsi, les dernières informations indiquent que Tesla a désormais rappelé près de 1,1 million de voitures aux États-Unis d’Amérique pour mettre à jour le logiciel du système de vitres inversées.

1657091704 236 La production de Tesla a la Gigafactory a encore battu

Rappel de plus d’un million de voitures Tesla aux États-Unis

Selon les informations fournies par Reuters, Tesla procède au rappel de près de 1,1 million de véhicules aux États-Unis à cause du système de vitres à recul automatique, car celui-ci ne réagit pas correctement après avoir détecté une obstruction. Et ce problème peut augmenter le risque de blessure si quelque chose se passe.

Les détails indiquent que le constructeur de voitures électriques lui-même a indiqué à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) qu’il procéderait à une mise à jour logicielle ‘en direct‘ à ce système. Plus précisément, cet appel couvre les modèles Tesla Model 3 2017-2022, le Model Y 2020-2021 et les Model S et Model X 2021-2022.

Mais il semble que cette situation n’ait pas encore eu de conséquences, car le constructeur automobile d’Elon Musk a déclaré qu’il n’était au courant d’aucune réclamation au titre de la garantie, de rapports, d’accidents, de blessures ou même de décès liés à ce rappel.

Tesla rappelle 11 million de voitures americaines pour mettre a

Selon la NHTSA, une fenêtre sans système d’inversion automatique adéquat pourrait exercer une force excessive lorsqu’elle appuie sur un conducteur ou un autre occupant avant même qu’elle ne se rétracte, augmentant ainsi le risque de blessure pour la personne. L’entité précise également que les soi-disant modèles ne répondaient pas aux exigences d’une norme fédérale de sécurité pour les véhicules automobiles dans le cadre des vitres électriques.

Lors d’un test effectué en août, certains employés de Tesla ont détecté que les performances de ce système montraient « variations plus élevées que prévu en réponse à la détection de compression« .

Tesla a déclaré qu’à partir du 13 septembre, les véhicules de production et de pré-livraison recevraient une mise à jour logicielle qui configurerait ensuite l’action automatique de la fenêtre en fonction des exigences nécessaires.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :