Si Apple et Google retirent Twitter de leurs magasins, le « telonphone » pourrait arriver

Elon Musk

Depuis l’achat de Twitter – et même avant, lorsque l’accord n’était que spéculation – Elon Musk fait la une des journaux, quotidiennement. Parmi les nombreuses revendications qu’elle a faites, cette fois, il y a une chose à retenir : « telonphone ».

C’est, oui, un smartphone, et il pourrait devenir réel, si Apple et Google décident de retirer Twitter de leurs magasins d’applications.

Elon Musk

Le nouveau propriétaire de Twitter en dit tellement là-bas qu’il devient difficile à suivre. Des annonces, des menaces, en passant par la blague et la panique, dans certains cas, jusqu’aux récents sondages. Maintenant, Elon Musk est revenu sur (maintenant son) réseau social.

L’avenir de Twitter dans les magasins d’applications d’Apple et de Google a été un sujet fréquent ces derniers jours, car Musk a mentionné un concept quelque peu déformé de « liberté d’expression » et de modération. Suivant ce thème, l’ancienne animatrice de One America News Network (OANN), Liz Wheeler, a mis au défi Elon Musk de développer son propre smartphone, si les deux géants allaient de l’avant avec la suppression du réseau social de Play et de l’App Store.

Le tweet de Liz Wheeler se lit comme suit : « Si Apple et Google suppriment Twitter de leurs magasins d’applications, Elon Musk devrait produire son propre smartphone. La moitié du pays se débarrasserait volontiers de l’iPhone et de l’Android biaisés et fouineurs. L’homme construit des fusées vers Mars, un petit smartphone stupide devrait être facile, non ?

En réponse, Elon Musk a dit qui construiraient effectivement leur propre smartphone si Twitter était banni des magasins d’applications Apple et Google. Cependant, il a révélé qu’il espérait que l’affaire ne dégénérerait pas à ce point. 🇧🇷

Dans la lignée de l’approche qu’Elon Musk a récemment adoptée, Liz Wheeler a créé un sondage, afin de savoir si les utilisateurs passeraient au « tELONphone ». Étonnamment, au moment d’écrire cet article, le « Oui » arrive en tête, avec 52,8 % des 102 072 votes.

Apple et Google ont des règles très claires et pour Twitter il n’y a pas d’exceptions

En tant que géants de la technologie, Apple et Google n’élaborent pas leurs politiques à partir du genou. Par conséquent, les deux ont des paragraphes qui interdisent aux applications de leurs magasins de contenir des propos haineux ou discriminatoires, de l’intimidation, du harcèlement et du contenu sexuellement explicite.

Maintenant, compte tenu de l’histoire des deux sociétés, Twitter ne serait pas la première application à quitter ses magasins en raison de problèmes similaires. Pour l’instant, cependant, la sortie n’est que spéculation, ainsi que le « telonphone ».

À voir aussi :


Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :