Renault va séparer ses activités électriques et thermiques en deux entités différentes

Renault elétrico

Les constructeurs misent une partie (ou la totalité) de leurs jetons sur l’électrification de leurs modèles, répondant au désir de l’Union européenne et au besoin grandissant attendu. Désormais, Renault a annoncé qu’il scinderait ses activités électriques et thermiques, créant ainsi deux entités différentes.

D’ici 2031, le constructeur ambitionne de vendre un million de voitures électriques avec la signature de sa « nouvelle » marque.

renault électrique

Le groupe Renault a annoncé qu’il séparerait ses activités électriques et thermiques en deux entités distinctes : Ampère, spécialisée dans l’électrique et les logiciels, et Power, qui se concentrera sur les moteurs à combustion interne et les systèmes hybrides. En effet, Renault sera divisé en cinq sociétés : Ampère, Power, Alpine (une marque sportive dépendante d’Ampère qui deviendra 100 % électrique en 2026), Mobilize (une société centrée sur les services financiers, la mobilité, l’énergie et les données) et The Future Is Neutral (entreprise automobile dédiée à l’économie circulaire).

Renault

Cette mesure menée par le constructeur va lui permettre d’orienter davantage de ressources vers le développement de sa gamme électrique. Ceci, également à travers un partenariat qui sera établi avec Geely, qui permettra de réduire les coûts liés à la filière thermique.

Renault estime que d’ici 2040, jusqu’à 50 % des ventes mondiales de voitures seront des modèles thermiques et hybrides.

Renault sépare les métiers pour répondre aux véhicules électriques

Power développera des véhicules thermiques pour Renault, Dacia et VCL Renault. L’entreprise, avec Geely, comptera 19 000 employés dans 17 usines et 3 centres de recherche et développement, dont le centre Moteurs et R&D de Valladolid. Cette division comprendra également les carburants de synthèse et se concentrera sur les marchés hors Europe, tels que l’Afrique du Nord, l’Amérique latine, la Corée du Sud et l’Inde.

1667926804 419 Renault va separer ses activites electriques et thermiques en

A son tour, Ampère intégrera la division logicielle de Renault, intensifiant sa collaboration avec Qualcomm (hardware) et Google (software). De plus, Renault souhaite que toutes ses usines soient entièrement connectées, ce qui permettra de gagner beaucoup de temps dans la production de véhicules.

Tandis que Power sera basée au Royaume-Uni, Ampère sera basée en France et emploiera 10 000 personnes.

À voir aussi :

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :