Qu’on le veuille ou non, les voitures électriques domineront l’Europe d’ici 2035

Qu'on le veuille ou non, les voitures électriques domineront l'Europe d'ici 2035

Les avis sur l’interdiction des ventes de voitures neuves à moteur thermique à partir de 2035 sont partagés en Europe. Bien que cette mesure ait été rejetée par l’Allemagne et l’Italie, et ait conduit à des solutions alternatives telles que la promotion des carburants synthétiques, selon les données, peu de voitures à moteur à combustion seront vendues en Europe jusqu’en 2035.

Quon le veuille ou non les voitures electriques domineront lEurope

Les voitures électriques domineront les ventes dès 2030

Contrairement à ce que pensent la plupart de nos lecteurs, et selon le principal fournisseur de données et d’analyses de l’industrie de l’énergie Enverus, les voitures électriques et les véhicules utilitaires légers représenteront 65 % des ventes mondiales neuves d’ici 2030, et occuperont 85 % du marché d’ici 2035. .

Si cela est confirmé, et sur la base des données de vente de 2022, cela indique que sur les 11,2 millions de voitures immatriculées en Europe l’année dernière, les modèles diesel, essence, hybrides et hybrides rechargeables n’auront des ventes que de 1,6 million d’unités cette année-là et une part de marché de seulement 15 %.

Un rapport prédit également que le passage aux véhicules électriques aura un impact sur la consommation de pétrole, et si les prévisions de déploiement se confirment, 2,7 millions de barils de pétrole par jour ne seront plus consommés d’ici 2030, et 5,2 millions d’ici 2035.

1679756703 659 Quon le veuille ou non les voitures electriques domineront lEurope

Le prix du lithium, un des enjeux clés

Parmi les motifs d’optimisme figure la question du coût des matériaux qui entrent dans la construction des moteurs électriques et des batteries. Cette semaine, nous avons vu le prix du lithium s’effondrer sous l’effet d’une production en constante augmentation. Ceci est similaire à d’autres composants tels que le cobalt et le cuivre qui sont poussés vers le bas par des alternatives plus récentes et moins chères telles que les batteries LFP ou au sodium, qui contribuent à faire baisser les prix de la production d’électricité.

Au niveau mondial, les véhicules électriques représentaient environ 10 % des nouvelles ventes en 2022, selon Enverus. Aux États-Unis, près de 6 % des ventes neuves étaient des véhicules électriques, contre 3,2 % en 2021.

Le marché avec la plus forte croissance projetée

En Europe, d’ici 2022, les voitures électriques auront occupé 12,1 % de la part de marché totale parmi les 27 pays recensés par l’ACEA. Ce chiffre était de 9,1 % en 2021 et de 1,9 % en 2019.

véhicule électrique

La Chine, en revanche, progresse à un rythme différent et vole déjà avec un nombre écrasant. En février, 438 000 voitures électriques et hybrides rechargeables étaient immatriculées sur le marché chinois. Cela se traduit par une croissance de 59%, avec des ventes cumulées au cours des deux premiers mois de l’année de 770 000 unités.

Parler de carburants synthétiques et de la lutte contre l’interdiction des ventes de modèles thermiques en 2035 commence à devenir discutable. Le marché évolue vers une technologie unique. Et ceux qui résistent au changement seront simplement laissés pour compte économiquement et industriellement.

À voir aussi…

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video