Prison : les cellules auront désormais des lignes fixes pour les détenus

Prison : les cellules auront désormais des lignes fixes pour les détenus

Le gouvernement a approuvé le décret-loi qui modifie le Règlement général des établissements pénitentiaires, un diplôme qui permet l’installation de téléphones fixes dans les espaces d’hébergement et établit le régime d’utilisation respectif, complétant la disponibilité des cabines téléphoniques situées dans les zones communes de l’établissement pénitentiaire.

L’objectif principal est de permettre le contact avec la famille.

Prison les cellules auront desormais des lignes fixes pour les

Des lignes fixes seront disponibles pour les détenus

Cette mesure vise à renforcer les contacts des personnes privées de liberté avec leurs familles et avec les personnes avec lesquelles elles entretiennent une relation personnelle significative, dans des conditions plus dignes, avec plus d’intimité et selon des horaires plus pertinents. Les détenus peuvent ainsi nouer des contacts après le travail et l’école de leurs enfants, par exemple, en ce qui concerne le maintien et le renforcement des liens familiaux et affectifs, indispensables à la réussite du processus de réinsertion sociale de ces personnes.

Le système prend en charge les besoins de sécurité. À cette fin, il permet uniquement d’appeler des numéros de téléphone préalablement approuvés et avec la durée établie par les services pénitentiaires, et ne peut pas être mis à disposition dans des établissements de sécurité spéciaux, où les appels téléphoniques sont effectués par du personnel de surveillance.

1662214804 860 Prison les cellules auront desormais des lignes fixes pour les

C’est une mesure qui a déjà été appliquée dans des pays comme la Belgique, la France, le Danemark ou le Royaume-Uni. Au Portugal, il a été testé dans le cadre de projets pilotes mis en œuvre dans les prisons de Linhó, Odemira, Leiria, Santa Cruz do Bispo – Feminino et Caldas da Rainha.

Le ministère de la Justice souligne que le bilan très positif de ces projets pilotes plaide pour leur extension progressive à l’ensemble des établissements pénitentiaires.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :