OpenAI peut ramener ChatGPT en Italie s’il respecte les règles désormais révélées

OpenAI ChatGPT Itália regras

Lorsque j’ai décrété que ChatGPT allait être interdit en Italie, l’autorité de régulation a également ouvert la porte au rétablissement du service OpenAI. Pour cela, les nouvelles règles doivent être suivies, qui ont maintenant été enfin révélées.

Règles OpenAI ChatGPT Italie

OpenAI et ChatGPT pourraient revenir en Italie

L’Italie a été le premier pays d’Europe à remettre en question la manière dont les données ChatGPT étaient traitées. Il a allégué plusieurs problèmes pour suspendre la présence de l’offre OpenAI dans le pays, des problèmes liés au RGPD à l’âge des utilisateurs.

La société a immédiatement suspendu sa présence dans le pays, se déclarant prête à résoudre tous les problèmes. Alors que de plus en plus de pays remettent en question la manière dont les données sont traitées, la position de l’Italie et les changements nécessaires pour que ChatGTP revienne dans le pays ont émergé.

Suivez simplement les règles présentées maintenant

OpenAI devra se conformer d’ici le 30 avril aux mesures définies par la SA italienne concernant la transparence, le droit des personnes concernées et la base juridique du traitement de la formation algorithmique basée sur les données des utilisateurs.

Information : OpenAI devra préparer et mettre à disposition, sur son site internet, une notice informative décrivant les modalités et la logique du traitement des données nécessaires au fonctionnement de ChatGPT ainsi que les droits conférés aux personnes concernées (utilisateurs et non utilisateurs) . La notice d’information doit être facilement accessible et placée de manière à pouvoir être lue avant de souscrire au service.

Les utilisateurs en Italie doivent recevoir l’avis avant de terminer leur inscription, lorsqu’ils doivent également déclarer qu’ils ont plus de 18 ans.

Les utilisateurs enregistrés doivent être informés de l’avis lors de l’accès au service, dès sa réactivation, lorsqu’ils doivent également franchir une barrière d’âge qui filtre les utilisateurs mineurs en fonction de l’âge informé.

Règles OpenAI ChatGPT Italie

Base juridique : En ce qui concerne la base juridique du traitement des données personnelles des utilisateurs pour les algorithmes de formation, la SA italienne a ordonné à OpenAI de supprimer toute référence à l’exécution contractuelle et de compter – conformément au principe de responsabilité – le consentement ou l’intérêt légitime comme applicable base légale. Cela ne porte pas atteinte à l’exercice des pouvoirs d’enquête et d’exécution de SA à cet égard.

Exercice des droits des personnes concernées : Un ensemble de mesures supplémentaires concerne la mise à disposition d’outils permettant aux personnes concernées, y compris les non-utilisateurs, d’obtenir la rectification de leurs données personnelles incorrectement générées par le service, ou de procéder à leur élimination si la rectification cela s’avère techniquement irréalisable.

OpenAI devra fournir des outils facilement accessibles pour permettre aux non-utilisateurs d’exercer leur droit d’opposition au traitement de leurs données personnelles, tel qu’invoqué pour le fonctionnement des algorithmes. Le même droit devrait être accordé aux utilisateurs si l’intérêt légitime est choisi comme base juridique pour le traitement de leurs données.

Règles OpenAI ChatGPT Italie

Protection des enfants : concernant les mesures de vérification de l’âge, l’AS italienne a ordonné à OpenAI de mettre en place immédiatement un système d’agence aux fins d’adhésion au service et de présenter, d’ici le 31 mai, un plan de mise en œuvre, d’ici le 30 septembre 2023, d’un système de vérification de l’âge pour filtrer les utilisateurs de moins de 13 ans, ainsi que les utilisateurs âgés de 13 à 18 ans pour lesquels aucun consentement n’est disponible auprès des titulaires de l’autorité parentale.

Campagne de sensibilisation : OpenAI devra promouvoir une campagne d’information conformément au Garant, jusqu’au 15 mai, par le biais de la radio, de la télévision, des journaux et d’Internet afin d’informer les individus sur l’utilisation de leurs données personnelles pour la formation aux algorithmes.

SA Italiana poursuivra ses investigations pour déterminer d’éventuelles violations de la législation en vigueur. Il peut décider de prendre des mesures supplémentaires ou différentes si cela s’avère nécessaire après la conclusion de l’exercice d’instruction en cours.


Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video