Netflix rembourse les annonceurs pour que personne ne voie leurs publicités

Netflix

Comme nous l’avons déjà vu, Netflix a créé un plan d’abonnement moins cher, avec de la publicité, afin d’ouvrir la plateforme à plus de personnes. Cependant, apparemment, la société a des problèmes avec cette idée, car il n’y a pas assez de téléspectateurs pour regarder les publicités.

Les débuts de ce format ne sont pas un sujet de rire.

Netflix

L’arrivée des publicités sur Netflix n’a pas encore eu le temps de se concrétiser et la plateforme a déjà du mal à diffuser toutes les publicités qu’elle a contractées. Selon Digiday, la société reverse de l’argent à certains annonceurs, faute d’atteindre les audiences qu’elle avait promises lors de la négociation des contrats.

Selon les informations révélées, Netflix ne répond qu’à 80% de ce qui a été convenu. Par conséquent, et compte tenu de cette situation, elle rembourse les 20 % restants, pour un montant qui n’est pas connu.

Ils ne peuvent pas livrer. Ils n’ont pas assez de stocks pour livrer. Donc, ils vous remboursent littéralement.

Révélé l’une des sources.

Argent

Il y avait plusieurs façons d’aborder les objectifs de livraison manquants, et les clients veulent une résolution de différentes manières. Tout le monde ne veut pas de remise en argent à la fin d’une année d’imposition.

Une autre source a expliqué, partageant qu’il existe plusieurs méthodes de paiement disponibles pour l’intégration des publicités sur Netflix et, par conséquent, il y a des annonceurs qui demandent que leurs publicités ne soient utilisées qu’au début de 2023, car ils pensent que la plateforme de streaming pourra remplir les chiffres promis à l’époque.

Comme l’ont indiqué les sources de Digiday, Netflix a été trop rapide pour lancer un service, pour lequel il n’avait toujours pas de perspectives claires à long terme. Malgré tout, et bien qu’il ne réponde pas aux exigences contractuelles de certains annonceurs, Netflix recherche activement de nouvelles offres pour 2023.

À voir aussi :

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :