Microsoft : Phil Spencer dit que PlayStation veut grandir en rendant la Xbox plus petite

Microsoft : Phil Spencer dit que PlayStation veut grandir en rendant la Xbox plus petite

Les voyous entre Microsoft et Sony sont toujours chauds, car ce sont deux rivaux géants sur le segment des jeux vidéo. Et le rachat d’Activision Blizzard par la firme de Redmond a encore aggravé cette guerre, principalement à cause du jeu Call of Duty.

Et maintenant, le dirigeant bien connu de Microsoft, Phil Spencer, responsable du département Gaming de l’entreprise, affirme que PlayStation veut se développer en essayant de réduire la Xbox.

Microsoft accuse Sony de payer les createurs pour quils ne

Microsoft relève un défi douloureux avec son intention de racheter Activision Blizzard pour 60 milliards d’euros. Cette affaire a fait couler beaucoup d’eau, d’autant plus que Sony accuse le rival d’avoir l’intention de retirer le succès Call of Duty de ses plateformes, en en faisant une exclusivité Xbox. Dès lors, cette polémique a provoqué encore plus de tensions entre les deux entreprises et il ne semble pas que l’environnement s’améliore à court et moyen terme.

PlayStation veut se développer en rétrogradant la Xbox, déclare Phil Spencer

Il y a maintenant des déclarations du PDG du segment Gaming de Microsoft, Phil Spencer, qui font bouger les eaux du secteur. Selon l’exécutif, Sony a un plan de croissance pour PlayStation, et au-delà, dans lequel l’objectif est de rétrograder la Xbox.

Les déclarations ont émergé dans une interview avec Spencer sur le podcast Second Request, où le PDG dit que Sony est le « seul adversaire majeur dans l’accord entre Microsoft et Activision« . À son avis, Sony essaie d’augmenter la domination de la nouvelle console PS5 et, pour ce faire, essaie de rendre la Xbox de Microsoft plus petite.

Phil Spencer dit que laugmentation du cout de la vie

Phil Spencer – PDG de Microsoft Gaming

L’exécutif ajoute que le rival japonais a une vision de l’industrie très différente de celle de la Xbox, puisqu’il ne sort pas ses jeux sur PC en même temps qu’ils arrivent sur les consoles. En outre, il indique également que les titres Sony ne sont pas disponibles pour les services d’abonnement Microsoft, tels que Game Pass.

En bref, concernant Activision, Blizzard Spencer déclare que Sony n’est intéressé que par la défense de sa domination dans Call of Duty et, par conséquent, refuse de permettre à Microsoft d’acquérir la société de jeux.

Nous vous rappelons que cette affaire fait l’objet d’une enquête aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et, plus récemment, un procès a été ouvert par la FTC contre cette acquisition.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :