Linux Parrot 6.0 – Une distribution « dangereuse » ! J’ai trouvé pourquoi

Linux Parrot 6.0 - Uma distro "perigosa"! Saiba porquê

Kali Linux n’est pas la seule distribution destinée aux soi-disant pentesters, il existe d’autres alternatives. Aujourd’hui, nous allons découvrir la dernière version, Parrot 6.0.

Linux Parrot 6.0 - Une distribution "dangereuse" !  J

Kali Linux est, pour beaucoup, le premier choix pour ceux qui recherchent un système d’exploitation pour le piratage éthique, avec une vaste collection d’outils permettant de réaliser des audits de sécurité dans le cadre des technologies de l’information et de la communication (TIC). Mais il existe aussi Linux Parrot.

Linux Parrot 6.0 - Une distribution "dangereuse" !  J

Lancé en 2013, Parrot OS (Parrot Security OS) est un système d’exploitation dérivé de Debian, qui permet d’effectuer des analyses forensiques des systèmes et également des pentesting grâce aux nombreux outils intégrés.

Cette distribution est disponible avec un environnement graphique MATE et avec LightDM (Light Display Manager) comme gestionnaire de connexion.

Linux Parrot 60 – Une distribution dangereuse

Principales nouveautés du Parrot 6

  • Basé sur Debian 12
  • Plus stable et plus de fonctionnalités
  • Noyau Linux 6.5
  • Outils avancés pour le reniflage et l’injection
  • Meilleure prise en charge des processeurs AMD et Intel
  • Apprenez-en davantage ici.

Compte tenu des outils inclus dans cette distribution, elle ne doit être utilisée qu’à des fins académiques ou de piratage éthique. Si vous n’avez pas les connaissances nécessaires pour utiliser les outils en toute sécurité, il est préférable de ne pas les utiliser.

Parrot 6 est disponible en téléchargement sur le site officiel en tant que Home Edition, Security Edition, Architect & IoT Edition, trois Cloud Editions (Architect Edition, HackTheBox Edition et images Docker), ainsi qu’une version pour le Raspberry Pi.

Linux Parroquet 6.0

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video