Les problèmes reviennent aux voitures Tesla ! Maintenant, ne détectez pas les motos lorsque vous conduisez la nuit

Tesla carros motas NHTSA

Le système de conduite autonome de Tesla a connu de nombreux problèmes au cours des derniers mois. Malgré une évolution rapide, les accidents se produisent constamment, mettant les conducteurs en danger.

Deux nouveaux accidents de voitures Tesla, qui auraient été sur pilote automatique, attirent à nouveau l’attention des régulateurs fédéraux américains et signalent un problème potentiel sur les routes. Ces véhicules Tesla partiellement automatisés peuvent ne pas être en mesure de reconnaître les motos.

Tesla voitures motos NHTSA

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) a envoyé des équipes d’enquête sur deux accidents survenus le mois dernier aux États-Unis. Ces véhicules Tesla sont entrés en collision la nuit et sur l’autoroute avec des motos, faisant des morts. Cette agence soupçonne que le système de conduite partiellement assistée de Tesla a été utilisé à ces deux occasions.

L’agence a déclaré qu’après avoir recueilli plus d’informations sur ces accidents, elle sera en mesure de prendre d’autres mesures. Il s’agit notamment d’inclure ces accidents dans une enquête plus large sur les voitures Tesla qui ont heurté des véhicules d’urgence garés le long des autoroutes.

La NHTSA enquête en outre sur plus de 750 plaintes de freinage de voitures Tesla sans raison apparente. Michael Brooks, directeur du Center for Automotive Safety, a appelé la NHTSA à supprimer l’utilisation du pilote automatique de Tesla car il ne reconnaît pas les motos, les véhicules d’urgence et les piétons.

Tesla voitures motos NHTSA

Il a été révélé par Michael Brooks que lui-même et la plupart des conducteurs de voitures Tesla pensent que ce système ne fonctionne pas correctement. Il ne répondra pas aux attentes et menace des innocents sur les routes.

Depuis 2016, la NHTSA a dépêché des enquêteurs sur 39 accidents dans lesquels des systèmes de conduite automatique sont suspectés d’être utilisés, dont 30 impliquaient des véhicules Tesla et qui ont fait 19 morts. Brooks a critiqué l’agence pour avoir continué à enquêter mais sans rien décider.

Le président de Tesla, Elon Musk, a éliminé l’utilisation du radar de ses systèmes, ce qui signifie qu’ils dépendent uniquement des caméras et de la mémoire de l’ordinateur. Brooks et d’autres qui s’inquiètent de la sécurité automobile affirment que l’absence de radar nuit à la vision nocturne, comme cela semble désormais prouvé.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :