Les employés d’Apple lancent une pétition contre le projet de retour au bureau

Les employés d'Apple lancent une pétition contre le projet de retour au bureau

Après avoir reporté le retour des employés au bureau, prévu en février, Apple a désormais prévenu qu’ils devraient revenir le 5 septembre. Suite à cet avis, une pétition circule pour protester contre ces plans.

Le groupe de défense des travailleurs d’Apple exige plus de flexibilité.

Les employes dApple lancent une petition contre le projet de

En février, une nouvelle variante du COVID-19 a provoqué le report du retour des employés d’Apple au bureau. Ils ont eu la possibilité de travailler à domicile, ayant reçu 1 000 dollars à investir dans leurs besoins professionnels.

Désormais, l’entreprise a partagé avec ses employés que le retour devrait avoir lieu le 5 septembre et a averti qu’ils devaient travailler depuis les locaux au moins trois jours par semaine.

Les employés d’Apple contre le modèle de travail

Insatisfaits des plans définis par l’entreprise, et en réponse au régime obligatoire du présentiel trois jours par semaine, un groupe de travailleurs a fait circuler une pétition réclamant plus de flexibilité concernant le travail à distance.

Le groupe de défense Apple Together soutient que la culture du secret de l’entreprise rend les moments informels impossibles et que les travailleurs sont plus heureux et plus productifs avec un régime plus flexible. Au contraire, Tim Cook a toujours affirmé que la collaboration en face à face était essentielle au succès d’Apple.

Employés d'Apple

Malgré son recul, le dirigeant d’Apple a déjà adapté le modèle qu’il adoptera désormais. Si initialement le plan prévoyait que les travailleurs devaient travailler depuis le bureau les lundi, mardi et jeudi, désormais l’obligation ne couvre que le mardi et le jeudi, le troisième jour étant soumis à la décision des équipes.

La rigidité interprétée par les salariés a déjà favorisé le départ du chef de apprentissage automatique d’Apple, Ian Goodfellow, qui s’est tourné vers Google pour un modèle de travail plus flexible.

A lire aussi :

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :