Le Parlement européen approuve des bornes de recharge tous les 60 km

Le Parlement européen approuve des bornes de recharge tous les 60 km

Il y a quelques jours, nous vous parlions de la volonté de la Commission européenne d’assurer des bornes de recharge tous les 60 km dans les pays membres, ainsi que des points de ravitaillement en hydrogène tous les 100 km. Si, à l’époque, l’approbation du Parlement européen manquait encore, il ne reste plus qu’à entamer des négociations.

La plupart ont décidé et d’ici 2026, nous aurons des bornes de recharge tous les 60 km sur les principales routes de l’Union européenne.

Le Parlement europeen approuve des bornes de recharge tous les

L’autonomie est, pour l’instant, l’un des plus gros inconvénients des voitures électriques, laissant planer le doute chez de nombreux intéressés. En effet, les pays ne disposent toujours pas de l’infrastructure nécessaire pour que le conducteur d’une voiture électrique puisse se déplacer dans une voiture aussi sereinement qu’un conducteur à moteur à combustion. Après tout, vous devez encore étudier les points de chargement et résoudre la logistique du voyage.

Consciente de cet obstacle à l’adoption des voitures électriques, la Commission européenne a présenté un objectif ambitieux qui vient d’être approuvé par le Parlement européen. La plupart ont décidé que d’ici 2026, les grands axes routiers bénéficieront de bornes de recharge tous les 60 km dans le cadre du plan Fit for 55 in 2030.

Le Parlement européen veut aussi des bornes de recharge tous les 60 km

L’écrasante majorité des députés a soutenu le projet, avec 485 voix pour, 65 contre et 80 abstentions, et c’est au Parlement européen, désormais, de négocier avec chaque Etat membre.

Une fois la décision prise, les objectifs minimaux suivants sont : installer des bornes de recharge tous les 60 km sur les routes principales, d’ici 2026 ; installer au moins deux chargeurs de forte puissance sur les réseaux transeuropéens (RTE-T) pour le transport lourd d’ici 2028 au lieu de 2031 ; et au moins une station de ravitaillement en hydrogène tous les 100 km d’ici 2028.

Il est prévu que chaque État membre élabore un plan pour atteindre cet objectif de l’Union européenne, présente sa proposition d’ici 2024 et mette en œuvre les mesures qu’il définit dans les deux années suivantes.

borne de recharge

Enfin, l’Union européenne souhaite que l’ensemble du processus de collecte, des prix aux modes de paiement, soit transparent et simplifié. Ainsi, les problèmes du réseau de recharge actuel seront éteints, puisqu’il n’y aura pas d’interopérabilité des entreprises, les prix du kWh ou du kg d’hydrogène seront connus et le processus de paiement sera facilité.

Ainsi, d’ici 2027, il est prévu qu’il existe une base de données rendant compte de la disponibilité des points de recharge et de ravitaillement, des temps d’attente et des prix au niveau européen. Une fois constamment mis à jour, il est accessible à tout consommateur via des applications mobiles ou des systèmes d’infodivertissement.

À voir aussi :

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :