Le nouveau 112 détectera désormais le lieu d’origine exact des appels

Novo 112 vai passar a detetar local exato de origem das chamadas

Le ministère de l’Administration intérieure (MAI) a lancé cette semaine un appel d’offres international pour la maintenance des centres opérationnels 112.pt, un service d’appel d’urgence gratuit, d’une valeur de 11,5 millions d’euros sur cinq ans.

L’une des nouveautés de ce nouveau service d’urgence sera la détection du lieu d’origine exact des appels.

Le nouveau 112 détectera désormais le lieu d'origine exact des appels

Le nouveau 112 disposera d’un ensemble de nouvelles technologies

Le MAI mentionne que l’appel d’offres international de qualification préalable vise à maintenir les centres opérationnels 112.pt, ainsi que l’investissement et la mise en œuvre d’une nouvelle architecture technologique dans les centres opérationnels qui assurera la modernisation et la numérisation de ces infrastructures numériques critiques, selon à la déclaration à Lusa.

L’investissement est de 11,5 millions d’euros, pour 60 mois, et démarre en 2023, avec environ 5,480 millions d’euros soutenus par les fonds du Plan de Relance et de Résilience (PRR), dans le cadre du projet « Infrastructures critiques numériques performantes ». et partagé/SGMAI ».

Le nouveau 112 détectera désormais le lieu d'origine exact des appels

Cette nouvelle génération de centres opérationnels 112.pt a été conçue pour faciliter le contact entre les citoyens et les centres d’urgence à l’aide de technologies telles que les images, la vidéo, l’application, les réseaux sociaux et les capteurs, en plus d’introduire la 5G et de recevoir la géolocalisation des appelants directement depuis les terminaux mobiles.

Les centres opérationnels continueront à recevoir la géolocalisation des autres sources déjà mises en place dans le 112 national (Cell ID, AML).

Le service 112 a été lancé au Portugal en 1997 dans le cadre de la création, par la Commission européenne, du numéro d’urgence européen unique et le service a été fourni par le PSP et le GNR.

Le 112 est le numéro d’urgence européen, étant commun, en plus de la santé, à d’autres situations telles que l’incendie, le vol ou le vol. Les appels passés au 112 sont pris en charge par le PSP et le GNR, dans les centres d’urgence. Le 112 achemine uniquement les appels liés à la santé vers les Centres d’orientation des patients urgents (CODU) de l’INEM.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :