La tempête solaire frappe durement la Terre et cause des problèmes

Imagem tempestade solar que chegou à Terra

Hier, 4 janvier, la Terre a atteint le périhélie, c’est-à-dire que dans son voyage autour du Soleil, c’était le moment où elle était la plus proche de l’étoile. Par coïncidence, notre planète a été frappée aujourd’hui par une forte tempête géomagnétique qui a même forcé un satellite à dévier de son orbite.

Cet orage, qui s’est produit sur le Soleil le 30 décembre, nous atteint maintenant. Selon les experts, on s’attend à ce qu’il provoque des perturbations dans les champs magnétiques terrestres.

Image tempête solaire qui a atteint la Terre

Un événement annuel qui a coïncidé avec un événement occasionnel

Cela n’avait rien à voir avec le fait que la Terre ait atteint le périhélie et ait été simultanément frappée par le résultat d’une éjection de masse coronale.

Comme nous l’avons déjà expliqué ici, le périhélie, qui vient de péri (autour, proche) et d’hélium (Soleil), est le point de l’orbite d’un corps, qu’il soit planète, planète naine, astéroïde ou comète, qui est le plus proche de le Soleil. Compte tenu de l’orbite plus ou moins elliptique autour du Soleil, il y a une période de l’année où la Terre est plus proche, appelée périhélie, et une autre où elle est plus éloignée, l’aphélie.

La Terre atteint aujourdhui la vitesse maximale de 110 700

Par curiosité, la Terre se trouvait hier à environ 147 millions de kilomètres du Soleil et se déplaçait à une vitesse de 110 700 km/h.

Une forte tempête solaire frappe la Terre aujourd’hui

Bien que les deux événements se produisent sur la même chronologie, il est important de noter qu’aucun n’aura d’impact significatif sur la Terre ou ses habitants. Même cette éjection de masse coronale particulière ne fera pas beaucoup de dégâts à part quelques coupures de courant dans les signaux radio et des aurores boréales plus au sud que d’habitude.

Ainsi, nous verrons des impacts probables sur les communications radio, les réseaux électriques, le GPS ainsi que les satellites. Ce dernier devrait être affecté par les changements de champs magnétiques car la tempête solaire a des effets sur la Terre. Selon l’Observatoire solaire de l’Agence spatiale européenne, cette éjection s’est produite de l’autre côté du soleil, très lumineux et rapide, comme le montrent les images capturées.

L’énergie qui arrive sur Terre devrait causer ces problèmes jusqu’au 7 janvier. Certains se font déjà sentir, hier un satellite australien a dévié de son orbite, en plus des belles aurores boréales.


Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :