La Chine mise sur un projet d’hydrogène vert pour approvisionner une entreprise pétrochimique

Hidrogénio verde na China

En plus d’investir massivement dans le domaine des voitures électriques, la Chine semble également jouer un rôle clé dans l’hydrogène vert. C’est du moins ce qu’indique un nouveau projet, qui approvisionnera Sinopec Tahe Petrochemical.

L'hydrogène vert en Chine

La Chine lance un projet qui marquera la transition des sources d’énergie traditionnelles, pour lesquelles le pays est largement critiqué, vers des solutions plus propres : le projet pilote d’hydrogène vert Sinopec Xinjiang Kuqa.

Ce projet se concentre sur l’hydrogène vert, qui sera utilisé pour approvisionner Sinopec Tahe Petrochemical. En fait, ce sera la première fois que la Chine utilisera l’énergie photovoltaïque pour produire directement de l’hydrogène vert à grande échelle.

Cette étape ne représente pas seulement une évolution positive vers l’efficacité énergétique. En fait, c’est aussi une étape vers la réduction de l’empreinte carbone de l’industrie de transformation du pétrole et vers l’intégration des technologies de l’hydrogène vert.

Xinjiang, Chine

Le projet sera hébergé par le Xinjiang, en Chine, car c’est un territoire qui regorge de ressources solaires. L’installation dispose d’une usine d’électrolyse de l’eau de pointe d’une capacité annuelle de 20 000 tonnes.

Le réservoir sphérique de stockage d’hydrogène a une capacité de 210 000 mètres cubes et le réseau de pipelines de transport d’hydrogène a une capacité de 28 000 mètres cubes par heure.

Hydrogène vert

L’utilisation d’hydrogène vert pour approvisionner l’entreprise pétrochimique contribuera de manière significative à la réduction des émissions de dioxyde de carbone, estimées à environ 485 000 tonnes par an.

Ce projet incarne une partie de la stratégie de Sinopec visant à promouvoir l’hydrogène vert. Après tout, l’entreprise a d’autres projets d’hydrogène vert en cours : un à Ordos, d’une capacité de production de 30 000 tonnes par an, dont la construction a débuté en février 2023 ; et un autre prévu à Oulanqab.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video