iOS 17.4 semble supprimer la prise en charge des applications Web pour les utilisateurs d’iPhone dans l’UE

iOS 17.4 semble supprimer la prise en charge des applications Web pour les utilisateurs d'iPhone dans l'UE

Apple a récemment publié iOS 17.4 bêta pour se conformer à la législation antitrust de la loi sur les marchés numériques (DMA) de l’Union européenne, qui a obligé l’entreprise à autoriser les stores d’applications alternatifs sur l’iPhone. La mise à jour apporte également quelques changements liés aux navigateurs Web – ainsi que de mauvaises nouvelles. Les utilisateurs de l’UE qui ont installé la version bêta ont remarqué qu’ils ne peuvent plus installer et exécuter d’applications Web sur leur iPhone.

Les applications Web ne fonctionnent plus pour les utilisateurs d’iPhone dans l’UE

Dès le début, Apple a permis aux utilisateurs d’ajouter des sites Web à l’écran d’accueil de l’iPhone, afin qu’ils puissent être utilisés comme applications Web. Au cours des dernières années, Apple a ajouté de nombreuses fonctionnalités pour améliorer la prise en charge des applications Web. Par exemple, iOS 16.4 permettait aux PWA d’envoyer des notifications push avec des badges d’icônes.

Mais toutes ces améliorations semblent avoir disparu – du moins en Europe. Comme l’a noté le développeur Maximiliano FirtmaniOS 17.4 bêta supprime la prise en charge des applications Web progressives (PWA) du système pour les utilisateurs situés dans l’UE.

Au début, Firtman pensait que les PWA ne fonctionnaient pas dans la version bêta d’iOS 17.4 en raison d’un bug. Cependant, avec la sortie d’iOS 17.4 bêta 2 plus tôt cette semaine, le système affiche désormais une alerte indiquant aux utilisateurs que les applications Web « s’ouvriront désormais à partir de votre navigateur par défaut ». Et bien que vous puissiez toujours ajouter des sites Web à l’écran d’accueil de l’iPhone, ils s’ouvrent simplement dans le navigateur Web par défaut de l’utilisateur.

Cela a de nombreuses conséquences pour les utilisateurs. Par exemple, toutes les données stockées par ces applications Web sont automatiquement supprimées avec la mise à jour. Les sites Web ne peuvent également plus envoyer de notifications push aux utilisateurs.

iOS 17.4 et le DMA

Apple n’a pas encore commenté ces changements, mais ils semblent être liés au DMA. L’une des exigences fixées par la nouvelle législation européenne est qu’Apple doit permettre aux développeurs de créer des navigateurs Web avec leur propre moteur. Actuellement, chaque navigateur Web disponible sur iOS doit être basé sur le WebKit d’Apple.

En conséquence, iOS 17.4 permet non seulement aux développeurs de publier des navigateurs Web avec des moteurs alternatifs dans l’UE, mais le système demande désormais par défaut quel navigateur Web l’utilisateur souhaite. Cependant, étant donné que les applications Web sont également basées sur Safari et WebKit, Apple a peut-être choisi de supprimer les PWA dans l’UE afin de ne pas être accusé d’exploiter davantage son propre moteur.

On ne sait pas encore si Apple trouvera une solution de contournement ou si les PWA appartiendront au passé pour les personnes vivant dans l’UE.

iOS 17.4 devrait être rendu public au cours de la première semaine de mars.


Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video