Il n’y a aucune excuse pour l’échec de la mise en œuvre du support Spotify HomePod

Il n'y a aucune excuse pour l'échec de la mise en œuvre du support Spotify HomePod

Mon collègue a fait référence hier au fait que Spotify exige de plus grandes libertés de la part d’Apple, mais n’a pas encore profité de celles déjà offertes à l’entreprise. L’un des principaux problèmes est l’incapacité de l’entreprise à mettre en œuvre la prise en charge de Spotify HomePod.

Il semble assez ridicule de se plaindre qu’Apple Music bénéficie d’un avantage injuste sur Spotify, tout en ne parvenant pas à profiter d’une opportunité évidente d’égaliser en partie les règles du jeu – et de satisfaire vos abonnés propriétaires de HomePod…

Pourquoi pas de support Spotify HomePod ?

Une plainte initialement formulée par les services de musique en streaming concurrents était que si vous demandiez au HomePod de lire quelque chose, il le ferait automatiquement sur Apple Music. Il n’y avait aucun moyen de lui faire diffuser la musique d’un service de musique rival.

La seule façon de lire Spotify via HomePod était d’utiliser AirPlay depuis l’application, ce qui est un processus en trois étapes plutôt maladroit. Tout d’abord, vous devez appuyer sur le bouton du haut-parleur externe. Ensuite, comme les HomePod n’apparaissent pas en tant que haut-parleurs natifs compatibles Spotify, vous devez appuyer sur AirPlay. Ce n’est qu’alors que vous pourrez sélectionner le(s) HomePod(s) souhaité(s).

Apple a résolu ce problème en 2020. Il a permis aux propriétaires de HomePod de spécifier une application musicale tierce comme lecteur multimédia par défaut. Une fois sélectionné, demander à un HomePod de lire quelque chose serait automatiquement effectué via ce service de musique.

Pandora n’a pas perdu de temps pour en profiter. Spotify, en revanche, n’y est pas parvenu – et ne l’a toujours pas fait plus de trois ans plus tard.

iOS 17 a introduit une autre solution de contournement, permettant aux propriétaires de HomePod de spécifier un service de musique dans le cadre de leur demande. Vous pouvez, par exemple, demander à un HomePod de « lire Anna Nalick depuis Spotify », mais cela reste maladroit.

Alors pourquoi, en 2024, Spotify ne prend-il pas en charge une fonctionnalité rendue possible par Apple en 2020 ? Une fonctionnalité qui donnerait à Spotify un accès égal au HomePod et faciliterait la vie des clients Spotify possédant les enceintes sans fil d’Apple ?

La seule explication est qu’il est engagé dans une querelle avec Apple et ne veut rien faire pour coopérer avec l’entreprise. Mais en adoptant cette position, il porte atteinte à sa propre attractivité en tant que service de musique et frustre ses abonnés propriétaires de HomePod. Cela m’énerve au quotidien.

Spotify, s’il vous plaît, arrêtez avec ces enfantillages et corrigez cela.

Photo de Jaime Marrero sur Unsplash

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video