Ericsson nie les allégations et affirme n’avoir exporté aucun matériel vers la Russie

Ericsson nie les allégations et affirme n'avoir exporté aucun matériel vers la Russie

Peu de temps après le début de la guerre en Ukraine le 24 février de cette année, plusieurs pays et marques ont tourné le dos à la Russie et mis en place diverses sanctions et restrictions contre le pays de Poutine.

Mais récemment, les médias suédois avaient déclaré qu’Ericsson exportait toujours ses produits vers le pays envahisseur. Cependant, Ericsson lui-même garantit désormais qu’aucun de ses matériels n’a été expédié en Russie, ajoutant que seul le support matériel a été fourni.

Ericsson nie les allegations et affirme navoir exporte aucun materiel

Selon des informations récentes fournies par Reuters, la marque suédoise Ericsson a déclaré ce vendredi (23) qu’elle ne fournissait qu’un support logiciel et technique à ses clients russes et garantit qu’elle n’a vendu aucun de ses équipements de télécommunications à des opérateurs de communication mobile de Russie. depuis le début de la guerre en Ukraine.

La nécessité pour la marque de clarifier cette situation intervient après que la communication suédoise ait rapporté qu’Ericsson continuait à réaliser ses exportations vers le pays dirigé par Vladimir Poutine. Par exemple, la chaîne suédoise Sveriges Radio affirme que la marque exporte en Russie des produits pouvant être utilisés à des fins militaires. La chaîne ajoute que la société avait demandé 12 autorisations d’exemption de sanctions auprès de l’Inspection suédoise des produits stratégiques, après en avoir reçu 7.

C’est en avril qu’Ericsson a suspendu ses activités en Russie et a annoncé en août qu’il quitterait le pays dans les mois suivants. Et parmi les diverses conséquences de cette décision figurent le fait que l’entreprise a licencié 400 salariés opérant sur le territoire russe.

1664101204 35 Ericsson nie les allegations et affirme navoir exporte aucun materiel

Mais la marque nettoie ensuite cette situation et ajoute que seul le support logiciel est fourni. Selon un porte-parole de la marque :

Conformément aux sanctions, nous fournissons une assistance logicielle et technique pour nos produits qui ont été expédiés avant la violation, permettant une reprise tout en remplissant nos obligations contractuelles.

Lorsque les sanctions ont été annoncées, nous avons suspendu les livraisons aux clients en Russie.

La chaîne de communication suédoise avait indiqué qu’Ericsson avait obtenu l’autorisation d’exporter certains produits vers la Russie, qui pourraient être utilisés par les militaires, mais la marque précise que ses produits sont conçus pour un usage civil, et non militaire.

Une situation qui apporte quelques désagréments à la marque suédoise, puisque vendredi matin les actions de l’entreprise avaient chuté de 4%.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :