Commence samedi ! Gaz naturel et électricité plus chers… sachez combien

É já a partir de sábado! Gás e eletricidade mais caros... saiba quanto

Êtes-vous prêt pour les augmentations du gaz naturel et de l’électricité? Inflation, récession avec perte de pouvoir d’achat, sont quelques-uns des sujets qui effraient les Portugais tant le scénario n’est pas encourageant. Sur le segment du gaz et de l’électricité, les valeurs vont monter en flèche à partir du 1er octobre (samedi).

Découvrez les principales augmentations des prix du gaz naturel et de l’électricité pour les clients domestiques.

C'est déjà depuis samedi !  Le gaz et l'électricité plus chers... découvrez combien

JN a récemment publié un article qui présente les principales hausses de valeur en matière de gaz et d’électricité pour plusieurs fournisseurs. Selon les comptes rendus par le journal, dans certains cas, les augmentations pèseront près de 40 euros de plus sur la facture mensuelle.

Augmentations du gaz naturel

  • EDP ​​: le gaz naturel augmentera en moyenne de 30 euros supplémentaires par mois, plus 5 à 7 euros de redevances et taxes ;

Les nouveaux prix seront en vigueur pendant trois mois au lieu d’un an comme d’habitude, sous réserve de révisions à la hausse ou à la baisse à la fin de cette période.

  • Galp : la hausse de la facture de gaz naturel sera d’environ huit euros, pour la clientèle la plus représentative

Galp avait mis à jour le prix du gaz naturel au 1er juillet, avec une hausse d’environ 3,60 euros pour la tranche la plus représentative.

  • Goldenergy : majorations de 10 euros

EDP ​​va augmenter sa facture de gaz de 30 euros

Électricité

En matière d’électricité, EDP Comercial exclut « de nouvelles évolutions d’ici la fin de l’année du prix de l’électricité », sauf « situations exceptionnelles dans les prochains mois ». Endesa s’est engagée à maintenir les prix contractuels jusqu’en décembre et à respecter les engagements établis dans le mécanisme ibérique. Iberdrola n’a pas non plus annoncé d’augmentation.

Rappelons que le gouvernement a approuvé une mesure qui permet aux consommateurs du marché libéralisé de revenir sur le marché réglementé du gaz naturel, comme c’était déjà le cas pour l’électricité. Le marché réglementé propose des tarifs moins chers, mais l’Autorité de régulation des services énergétiques (ERSE) a déjà annoncé qu’elle augmenterait le prix.

C'est déjà depuis samedi !  Le gaz et l'électricité plus chers... découvrez combien

Dans le cas de l’électricité, les clients du marché régulé paieront cinq euros supplémentaires par mégawattheure (MWh), ce qui équivaut à une augmentation moyenne de 3 % de leur facture mensuelle.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :