Apple ralentit les embauches… Et une centaine de recruteurs sont licenciés

Apple ralentit les embauches... Et une centaine de recruteurs sont licenciés

Apple a son nom inscrit sur le podium des entreprises les plus précieuses au monde, avec des employés dispersés un peu partout. Cependant, les résultats financiers du dernier trimestre n’ont pas été très positifs, avec la nécessité naturelle de procéder à des ajustements pour atteindre les objectifs et l’un de ces ajustements concerne le ralentissement des embauches.

Une nouvelle nouvelle rapporte que, dans ce processus, une centaine de recruteurs embauchés chez Apple ont déjà été licenciés.

Apple ralentit les embauches... Et une centaine de recruteurs sont licenciés

Apple a licencié bon nombre de ses recruteurs embauchés la semaine dernière dans le cadre d’un effort visant à réduire les embauches et les dépenses de l’entreprise. Cette nouvelle est avancée par Bloomberg, qui cite « des personnes au courant du dossier », qui ont demandé à ne pas être identifiées, car « la situation est privée ».

Apple ralentit les embauches… et licencie les recruteurs

Près de 100 travailleurs contractuels ont été licenciés dans un geste rare pour l’entreprise la plus précieuse au monde. Les recruteurs étaient chargés d’embaucher de nouveaux employés pour Apple, et les coupes soulignent qu’un ralentissement est en cours dans l’entreprise.

Les travailleurs licenciés ont été informés que les réductions avaient été effectuées en raison de changements dans les besoins commerciaux actuels d’Apple.

1660681204 116 Apple ralentit les embauches Et une centaine de recruteurs sont

Il y a environ un mois, des nouvelles ont commencé à émerger selon lesquelles l’entreprise allait commencer à ralentir ses embauches compte tenu du ralentissement de l’économie et du secteur. En fait, ce ralentissement s’est avéré peu après avec la présentation des résultats trimestriels de l’entreprise. A cette époque, Tim Cook a parlé directement que certains domaines subiront un désinvestissement, même s’ils continuent à investir dans d’autres.

Nous croyons qu’il faut investir pendant la crise. Nous allons donc continuer à embaucher des gens et à investir dans des territoires, mais nous le faisons de manière plus délibérée en tenant compte des réalités de l’environnement.

| Dit Tim Cook.

Apple, cependant, continue de recruter des employés dans l’entreprise, et tous n’ont pas été licenciés dans ce processus. L’entreprise a déjà été contactée et personne n’a commenté cette affaire.

La vérité est que la décision de licencier est inhabituelle pour le géant de Cupertino, qui emploie plus de 150 000 personnes. Mais il est loin d’être le seul à franchir ce pas. Ces derniers mois, Meta, Tesla, Microsoft, Amazon et Oracle ont été parmi les adieux face au ralentissement des dépenses technologiques.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :