Apple prévoit de configurer l’application de navigation par défaut dans iOS 18 pour les utilisateurs de l’UE

Apple prévoit de configurer l'application de navigation par défaut dans iOS 18 pour les utilisateurs de l'UE

Bonne Journée de la loi sur les marchés numériques à ceux qui la célèbrent. Apple a publié un document intitulé « Résumé non confidentiel d’Apple du rapport de conformité DMA » dans lequel il décrit les changements de politique actuellement en vigueur. Dans le nouveau document de 12 pages, Apple décrit d’autres changements futurs qui seront apportés aux utilisateurs de l’UE plus tard cette année et au début de l’année prochaine.

Pour commencer, Apple permettra aux utilisateurs d’iPhone de l’UE de remplacer leur application de navigation par défaut par Apple Maps dès l’année prochaine :

Apple prévoit également d’introduire un nouveau contrôle par défaut pour les utilisateurs dans les paramètres des applications de navigation. Apple a pour objectif de rendre cette solution disponible d’ici mars 2025.

Ce calendrier signifie que les utilisateurs de l’UE peuvent s’attendre à voir ce changement dans le cadre d’une mise à jour vers iOS 18.

Apple ajoutera également la possibilité de supprimer Safari de l’iPhone dans une mise à jour d’iOS avant la fin de l’année. Apple autorise déjà la définition de navigateurs tiers comme navigateur par défaut sur iOS pour tous les utilisateurs. Dans le cadre d’iOS 17.4, cette fonctionnalité est rappelée aux utilisateurs de l’UE lors du premier lancement de Safari, et les moteurs Web tiers sont également pris en charge.

Apple prévoit également d’étendre les données d’analyse d’applications à l’échelle mondiale plus tard cette année avec « une solution sécurisée permettant aux utilisateurs d’autoriser les développeurs à accéder aux données liées aux données personnelles de leurs utilisateurs (dans la mesure où elles sont disponibles pour Apple et que les utilisateurs ont consenti à ce que leurs données personnelles soient) ». partagé avec le développeur).

Enfin, Apple promet d’étendre ses outils de portabilité des données pour les données des comptes App Store. Extrait du dernier document :

Les utilisateurs peuvent programmer des téléchargements quotidiens de leurs données App Store pendant trente jours, ou
téléchargements hebdomadaires pendant cent quatre-vingts jours. Les données fournies sont mises à jour
en continu et correspond aux données dont Apple dispose à tout moment suite à la demande d’un utilisateur.
demande. De nouvelles demandes peuvent être soumises une fois les téléchargements programmés terminés.
Les utilisateurs peuvent consulter et révoquer l’accès à des tiers à tout moment.

Apple prévoit d’apporter de nouvelles modifications à son offre de portabilité des données utilisateur. Des tiers proposent des solutions de migration qui aident les utilisateurs à transférer des données entre des appareils dotés de systèmes d’exploitation différents. Pour s’appuyer sur ces options, Apple développe une solution qui aide les fournisseurs de systèmes d’exploitation mobiles à développer des solutions plus conviviales pour transférer des données d’un iPhone vers un téléphone non Apple. Apple vise à rendre cette solution disponible d’ici l’automne 2025. Apple crée également une solution de changement de navigateur pour exporter et importer les données pertinentes du navigateur vers un autre navigateur sur le même appareil. Apple a pour objectif de rendre cette solution disponible d’ici fin 2024/début 2025.

Alors que nous envisageons les futures versions d’iOS, l’automne 2025 pour les nouvelles fonctionnalités de transfert d’iPhone vers non-iPhone pourrait signifier iOS 19. Vous pouvez lire le résumé complet de la conformité DMA ici.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video