Apple confirme plus tard ce mois-ci le lancement de Satellite Emergency SOS sur iPhone

Ilustração do SOS de Emergência via Satélite no iPhone da Apple no iPhone 14

Apple a lancé en septembre dernier la nouvelle gamme d’iPhone 14. Bien qu’esthétiquement quelque chose ait changé dans les modèles Pro, la vérité est qu’à l’extérieur, vous ne pouvez pas voir ce qu’il y a à l’intérieur. Nous parlons plus précisément de la nouvelle fonctionnalité de la connexion SOS Emergency Satellite. Dans la présentation, la firme de Cupertino a promis d’activer cette option aux États-Unis et au Canada dès le mois de novembre.

Après la date de sortie, il a été confirmé par Apple qu’à la fin du mois de novembre, la nouvelle fonctionnalité sera active. Cela lui permet également d’atteindre éventuellement plus de pays d’ici la fin de l’année.

Illustration de Satellite Emergency SOS sur Apple iPhone sur iPhone 14

SOS d’urgence par satellite sur iPhone en quelques jours

Apple a confirmé aujourd’hui dans un communiqué de presse que Satellite Emergency SOS pour les modèles d’iPhone 14 sera lancé aux États-Unis et au Canada plus tard ce mois-ci. Apple n’a pas encore fourni de date de sortie spécifique ou de version iOS requise pour la fonctionnalité.

En outre, le géant californien a également annoncé qu’il investit 450 millions de dollars de son Fonds de fabrication de pointe (Advanced Manufacturing Fund) pour le développement d’une infrastructure critique pour soutenir Satellite Emergency SOS, la majorité du financement allant au partenaire satellite d’Apple, Globalstar.

Apple a déclaré que son investissement fournira des mises à niveau essentielles au réseau de satellites et de stations au sol de Globalstar en Alaska, en Floride, à Hawaï, au Nevada, à Porto Rico et au Texas pour garantir que les utilisateurs d’iPhone 14 puissent se connecter en cas d’urgence lorsqu’ils sont hors réseau.

iPhone 14 capable de communiquer par satellite

Les quatre modèles d’iPhone 14 pourront se connecter directement aux satellites Globalstar, permettant aux utilisateurs d’envoyer des SMS aux services d’urgence lorsqu’ils sont hors de portée cellulaire et Wi-Fi et de partager leur position par satellite à l’aide de l’application Find My. ). Cette fonctionnalité aidera les utilisateurs à pointer leur iPhone vers un satellite avec des indications visuelles à l’écran.

Apple indique qu’un message satellite peut prendre 15 secondes pour être envoyé dans des conditions idéales avec une vue directe sur le ciel et l’horizon, mais cela peut prendre plus d’une minute pour que le message soit envoyé « sous des arbres au feuillage léger à moyen ». Dans les environnements « feuillage dense » ou « autres obstacles », un iPhone peut ne pas être en mesure de se connecter qualitativement à un satellite.

Apple investit dans le réseau satellite

Apple veut que le réseau serve ses iPhones et pour cela il investit. Ainsi, à la suite de cet effort financier, les stations au sol de Globalstar ont déjà été mises à niveau pour utiliser de nouvelles antennes haute puissance conçues et fabriquées spécifiquement pour Apple.

La société a partagé plus de détails sur le fonctionnement de la fonctionnalité :

Lorsqu’un utilisateur d’iPhone fait une demande SOS d’urgence par satellite, le message est reçu par l’un des 24 satellites de Globalstar en orbite terrestre basse, se déplaçant à des vitesses d’environ 25 000 km/h. Le satellite envoie ensuite le message à des stations terrestres personnalisées situées à des points clés dans le monde.

Une fois reçu par une station au sol, le message est transmis aux services d’urgence qui peuvent envoyer de l’aide, ou à un centre de relais avec des spécialistes d’urgence formés par Apple si l’emplacement des services d’urgence le plus proche n’est pas en mesure de recevoir les SMS.

Dans un document de support, Apple indique que Satellite Emergency SOS sera disponible avec une mise à jour logicielle iOS 16 à venir en novembre. Le service sera gratuit pendant les deux premières années, suggérant qu’Apple prévoit de le facturer à l’avenir.

Apple a confirmé que la fonctionnalité sera étendue à d’autres pays d’ici la fin de l’année prochaine, mais n’a pas non plus précisé d’informations contraires.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :