85% des employeurs pensent que le télétravail n’est pas aussi productif, selon une étude de Microsoft

85% des employeurs pensent que le télétravail n'est pas aussi productif, selon une étude de Microsoft

La pandémie de COVID-19 a forcé la société à s’adapter à une situation totalement inconnue et imprévue, devant changer toute sa routine, notamment au niveau du travail. En ce sens, la priorité a été donnée au travail à domicile, comme un moyen de maintenir leurs fonctions, permettant aux entreprises de continuer à fonctionner, quoique d’une manière différente.

Cependant, plus de deux ans après le début de la propagation du virus, de nombreux travailleurs continuent d’effectuer leurs tâches à domicile. Mais une étude récente de Microsoft conclut que pour la grande majorité des employeurs, le télétravail n’est pas aussi productif que le format régulier.

85 des employeurs pensent que le teletravail nest pas aussi

La plupart des employeurs pensent que le télétravail n’est pas aussi productif

Certaines études antérieures menées sur le télétravail indiquaient, par exemple, que le bonheur accru ressenti par les travailleurs lorsqu’ils étaient à la maison se traduisait par des employés plus efficaces. Mais il semble alors que les managers ne soient pas d’accord avec ces résultats.

Selon un récent sondage réalisé par Microsoft, 85 % des employeurs considèrent que le télétravail n’est pas si productif, puisque le confort de leur foyer fait que les travailleurs peuvent produire moins. En fin de compte, ces patrons indiquent que le passage au travail hybride est devenu un défi en termes de confiance dans la productivité des employés. Seuls 12 % déclarent avoir une confiance totale dans la productivité de leur équipe.

D’autre part, les résultats montrent également que 87% des salariés considèrent que le travail à domicile augmente leur productivité.

1664373606 511 85 des employeurs pensent que le teletravail nest pas aussi

Concernant le télétravail, Satya Nadella, PDG de Microsoft, a déclaré à la BBC que «nous devons surmonter la « paranoïa de la productivité », car toutes les données montrent que plus de 80 % des personnes se sentent très productives, seule la direction comprend qu’elles ne sont pas productives« .

Une partie des raisons qui conduisent à cette opinion de la majorité des patrons, est le fait qu’ils cessent de voir, en réalité et personnellement, les ouvriers exercer leurs fonctions. De plus, certains employés finissent par perdre beaucoup de temps à faire preuve d’une productivité excessive et inutile pour donner du crédit aux managers pour leur travail. Et cela, fait intéressant, finit par rendre les travailleurs moins productifs lorsqu’ils essaient de paraître plus productifs, car ils passent beaucoup de temps dans cet effort.

Pour cette étude, Microsoft a interrogé 20 000 employés dans 11 pays et analysé des milliers de signaux de productivité de Microsoft 365, ainsi que les tendances de travail de LinkedIn et les résultats de Glint People Science.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :