Tesla Model S était sur le pilote automatique lors de l’accident mortel d’un camion de pompiers

Tesla Model S était sur le pilote automatique lors de l'accident mortel d'un camion de pompiers

Nous avons déjà signalé ici quelques accidents impliquant des voitures électriques, notamment avec certains des modèles Tesla d’Elon Musk. Récemment, la marque a confirmé que la Model S impliquée dans un accident mortel avec un camion de pompiers en février était en mode Autopilot.

Tesla Model S etait sur le pilote automatique lors de

En février, vers 4 heures du matin, une voiture Tesla Model S roulait à grande vitesse dans le comté de Contra Costa, en Californie, lorsqu’elle est entrée en collision avec un camion de pompiers. Comme nous pouvons le voir sur l’image d’ouverture de cet article, le scénario était terrifiant et la Model S a même dû être coupée en deux pour pouvoir retirer le conducteur et le véhicule de sous le camion de pompiers, alors qu’il était remorqué pour des réparations. Cet accident ostentatoire a malheureusement entraîné la mort du propriétaire de la voiture électrique.

Dans le tweet suivant, nous pouvons voir plus d’enregistrements de l’accident capturés à l’époque.

Le camion de pompiers de la protection contre les incendies du comté de Contra Costa aurait été garé en diagonale vers le nord et utilisait le moteur comme barrière de sécurité pour protéger les pompiers.

Tesla Model S était en mode pilote automatique lors d’un accident mortel

À l’époque, l’autorité routière NHTSA a demandé aux enquêteurs de déterminer si l’accident devait être ajouté à la liste croissante d’incidents où des fonctions d’assistance à la conduite telles que le pilote automatique de Tesla pourraient être actives au moment de la collision. Et voilà, d’après les informations, Tesla a confirmé que le logiciel d’aide à la conduite était actif lors de cet accident précis de la Model S contre le camion de pompiers.

De cette manière, le nombre d’accidents présentant ces caractéristiques a été porté à un total de 17 depuis 2021, lorsque la NHTSA a commencé à enquêter sur ces cas.


Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :