Les moddeurs ressuscitent le contenu F-Zero perdu à partir des enregistrements VHS d’une diffusion satellite Nintendo morte depuis longtemps

Les moddeurs ressuscitent le contenu F-Zero perdu à partir des enregistrements VHS d'une diffusion satellite Nintendo morte depuis longtemps

Vite, prends-le ! Des fans dévoués ont publié un mod pour le classique F-Zero de Nintendo de 1990. Il ajoute de nouvelles pistes, voitures et ligues. L’ajout de contenu créé par des fans à des jeux déjà publiés est monnaie courante, qu’ils soient nouveaux ou anciens. Cependant, ce mod est unique car les fabricants l’ont réalisé par ingénierie inverse à partir d’anciens enregistrements VHS.

Le mod s’appelle BS (pour diffusion par satellite) F-Zero Deluxe. Les créateurs ont même réalisé un coffret et un livret d’instructions pour l’accompagner. Une ROM F-Zero originale est une condition préalable à laquelle le mod agit comme un patch, ajoutant quatre nouveaux véhicules, 10 pistes et deux ligues.

Ce contenu supplémentaire provient de deux émissions Satellaview – Grand Prix 1 et Grand Prix 2 – de 1996 et 1997 respectivement. Cependant, ce n’était pas aussi simple que d’extraire les données d’anciennes cartes mémoire Satellaview. Un projet similaire a produit une version fonctionnelle d’un jeu Legend of Zelda.

Les moddeurs ressuscitent le contenu F Zero perdu a partir des

Le périphérique Satellaview combinait un récepteur satellite, une cartouche et une carte mémoire. La cartouche Satellaview téléchargeait les émissions à l’aide du récepteur et stockait les données sur une carte mémoire remplaçable. À la fin de la durée de diffusion (dans le cas des GP1 et 2, quatre semaines chacun), Satellaview a signalé la carte comme « vide » sans supprimer les données. Il l’écraserait ensuite lors de la prochaine diffusion.

Ce mécanisme rend les cartes mémoire Grand Prix 1 et 2 intactes très rares puisque la plupart des propriétaires n’avaient qu’une seule carte mémoire et l’utilisaient à plusieurs reprises. Nintendo n’a jamais rediffusé le contenu GP, donc trouver des données intactes, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Un membre de la communauté F-Zero, du nom de Porthor, a même offert 5 000 $ à toute personne capable de produire les deux cartes mémoire GP. Porthor faisait partie de l’équipe derrière F-Zero Deluxe.

Ainsi, sans données brutes Satellaview, l’équipe de moddeurs a procédé à une rétro-ingénierie des pistes en s’inspirant d’un outil appelé Graphite. L’utilisateur de GitHub, Flibidy Dibidy, a conçu Graphite pour créer un « classement vivant » qui exécutait simultanément toutes les courses rapides de Super Mario Bros. sur le même écran.

1707856209 515 Les moddeurs ressuscitent le contenu F Zero perdu a partir des

L’un des moddeurs de F-Zero, Guy Perfect, a repris cette idée et a construit un outil qui reproduisait les entrées du contrôleur à partir des enregistrements VHS des émissions du Grand Prix Satellaview F-Zero publiées en ligne. Les images ont permis à une simple IA de recréer les pistes image par image. Après cela, l’équipe a minutieusement reproduit les véhicules et les arrière-plans des pistes, pixel par pixel.

Maintenant que les moddeurs ont rendu public BS F-Zero Deluxe, il existe une myriade de problèmes de droits d’auteur qui inciteront très probablement les faucons légaux de Nintendo à se précipiter pour tout gâcher. La pochette (ci-dessus) porte atteinte à plusieurs marques déposées, notamment le sceau Nintendo, les logos Nintendo, SNES, F-Zero, Satellaview, St. Giga et BS-X.

Techniquement, le mod vole également des pistes propriétaires et d’autres actifs, même si les moddeurs ne les ont pas extraits directement du code. Il s’appuie également sur la ROM F-Zero originale et, comme nous l’avons vu à plusieurs reprises, Nintendo déteste les distributeurs de ROM et s’en prend à eux avec vengeance.

À mon test, il y a justement une chance F-Zéro que Mario and Company autorise ce mod à rester sur Internet. Alors récupérez-le sur Internet Archive pendant qu’il fait chaud.

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video