Les fonctionnalités anti-harcèlement d’Apple sont reconnues pour avoir alerté une femme de l’AirTag caché sur sa voiture

Les fonctionnalités anti-harcèlement d'Apple sont reconnues pour avoir alerté une femme de l'AirTag caché sur sa voiture

L’ensemble robuste de fonctionnalités anti-harcèlement d’Apple pour AirTag a alerté une femme du Connecticut d’un tracker caché sur sa voiture. Selon un communiqué du média local WTNH, la femme a reçu une notification sur son iPhone indiquant qu’un AirTag la suivait, ce qui l’a incitée à contacter la police.

L’histoire explique :

Une enquête a révélé que la femme avait reçu des alertes similaires en février 2023, les attribuant initialement à un proche laissant derrière elle un ensemble d’écouteurs Apple AirPods dans son véhicule. Cependant, le 24 mars 2023, une autre notification l’a incitée à examiner minutieusement son véhicule.

Selon les forces de l’ordre, ils ont pu utiliser le numéro de série de l’AirTag pour obtenir des « informations d’abonné » sur le propriétaire de l’AirTag, qui s’est avéré être Anthony Magro de Bridgeport, Connecticut. Pour sa part, Apple affirme que chaque AirTag possède un numéro de série unique et qu’il peut « fournir les détails du compte associé en réponse à une assignation à comparaître ou à une demande valide des forces de l’ordre ».

La victime a déclaré à la police qu’elle « ne connaissait pas et n’avait jamais eu d’interaction avec » Margo.

Mais alors que Magro a été identifié comme le harceleur de l’AirTag en mars 2023, il a fallu près d’un an à la police pour le retrouver :

Le 8 mai 2023, ils ont pris contact avec Magro qui a expliqué qu’il avait déménagé à Bridgeport. Lorsque la police a tenté de prendre des dispositions pour rencontrer Magro, il a déclaré qu’il ne conduisait pas et qu’il aurait besoin d’un moyen de transport.

Les tentatives de communication avec Magro se sont avérées difficiles, les appels étant redirigés vers la messagerie vocale à plusieurs reprises. Ce n’est que le 7 février 2024 que les autorités ont réussi à établir un contact avec Magro à West Haven.

Margo a ensuite été placée en garde à vue et inculpée d’une affaire de harcèlement électronique.

Notre avis Netcost-security.fr

Il s’agit d’un autre exemple de l’ensemble robuste de fonctionnalités AirTag de sécurité et anti-harcèlement d’Apple qui fonctionnent comme prévu. Nous avons couvert des cas similaires dans le passé, qui soulignent tous l’importance des fonctionnalités anti-harcèlement lancées par Apple pour AirTag en février 2022.

Source: Fils, TwitterInstagram et Mastodon.


Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video