Elon Musk est la première personne à perdre 200 milliards de dollars

Elon Musk é a primeira pessoa a perder 200 mil milhões de dólares

La vie d’Elon Musk a été guidée par le succès et la richesse. Il possède les entreprises les plus prospères du monde, même s’il est qualifié de fou ou d’extravagant. Pourtant, l’année écoulée a été marquée par des polémiques qu’il a lui-même tenu à nourrir.

Ces dernières semaines, le PDG de Tesla a vu sa richesse chuter, après que les actions de l’entreprise aient également chuté. Ces événements font d’Elon Musk la première personne à perdre 200 milliards de dollars.

Elon Musk est la première personne à perdre 200 milliards de dollars

Elon Musk a été la deuxième personne à accumuler une fortune personnelle de plus de 200 milliards de dollars, dépassant cette limite en janvier 2021, des mois après Jeff Bezos. Maintenant, il vient de devenir la première personne à perdre 200 milliards de sa valeur nette.

Selon Bloomberg, Musk a vu sa fortune tomber à 137 milliards après la chute des actions de Tesla ces dernières semaines, dont une baisse de 11 % mardi. Sa fortune a culminé à 340 milliards de dollars le 4 novembre 2021, et il est resté la personne la plus riche du monde jusqu’à ce qu’il soit dépassé ce mois-ci par Bernard Arnault, le magnat français en charge de LVMH.

Pendant les années de pandémie, la hausse des prix des actifs a permis au magnat de gagner facilement de l’argent. Tesla a dépassé 1 billion de dollars de capitalisation boursière pour la première fois en octobre 2021, rejoignant des entreprises technologiques comme Apple, Microsoft, Amazon.

1672664704 385 Elon Musk est la premiere personne a perdre 200 milliards

Désormais, la domination de Tesla dans les voitures électriques est menacée à mesure que les concurrents se rattrapent. Notez que l’entreprise a un rabais de 7 500 $ US pour ses modèles les plus populaires. La production de l’usine de Shanghai est également en baisse.

L’investissement dans Twitter semble également avoir été négatif pour Elon Musk. Pour couvrir les 44 milliards de dollars que le réseau social a coûté, il a déjà dû vendre plusieurs de ses actions Tesla, qui ne sont plus aujourd’hui son plus gros atout, selon Bloomberg.

Elon Musk avait cependant déjà reproché à la Réserve fédérale américaine d’avoir relevé les taux d’intérêt à un rythme élevé, dévaluant notamment toute inquiétude concernant Tesla.


Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage sur l’intelligence artificielle :