Apple rejoint l’AI Safety Institute Consortium (AISIC) à la demande de la Maison Blanche

Apple rejoint l'AI Safety Institute Consortium (AISIC) à la demande de la Maison Blanche

Apple fait partie des plus de 200 entreprises et autres organisations à rejoindre le Consortium américain de l’AI Safety Institute (AISIC), à la demande de la Maison Blanche.

Amazon, Google, Meta, Microsoft et Nvidis font partie des autres sociétés qui ont rejoint le consortium en réponse à un décret du président Biden visant à garantir que l’intelligence artificielle est « sûre, sécurisée et digne de confiance »…

Décret exécutif sur la sécurité de l’IA

L’AISIC a été fondée en réponse à un décret de la Maison Blanche publié en octobre de l’année dernière. Il énonçait toute une série d’exigences destinées à garantir que les citoyens américains soient protégés contre les risques potentiels des systèmes d’IA. Ceux-ci inclus:

  • Exiger que les développeurs des systèmes d’IA les plus puissants partagent leurs résultats de tests de sécurité et d’autres informations critiques avec le gouvernement américain.
  • Développez des normes, des outils et des tests pour garantir que les systèmes d’IA sont sûrs, sécurisés et dignes de confiance.
  • Protégez-vous contre les risques liés à l’utilisation de l’IA pour concevoir des matières biologiques dangereuses.
  • Protégez les Américains contre la fraude et la tromperie grâce à l’IA en établissant des normes et des bonnes pratiques pour détecter le contenu généré par l’IA et authentifier le contenu officiel.
  • Établir un programme de cybersécurité avancé pour développer des outils d’IA permettant de rechercher et de corriger les vulnérabilités des logiciels critiques.

Consortium de l’Institut de sécurité de l’IA (AISIC)

Le consortium a été créé pour aider les entreprises, les universitaires et les agences gouvernementales à travailler ensemble pour atteindre ces objectifs, rapporte Reuters.

L’administration Biden a déclaré jeudi que les principales sociétés d’intelligence artificielle faisaient partie des plus de 200 entités rejoignant un nouveau consortium américain pour soutenir le développement et le déploiement en toute sécurité de l’IA générative. La secrétaire au Commerce, Gina Raimondo, a annoncé la création du Consortium américain de l’AI Safety Institute (AISIC) […]

« Le gouvernement américain a un rôle important à jouer dans l’établissement des normes et le développement des outils dont nous avons besoin pour atténuer les risques et exploiter l’immense potentiel de l’intelligence artificielle », a déclaré Raimondo dans un communiqué. […]

Le consortium représente le plus grand ensemble d’équipes de test et d’évaluation et se concentrera sur la création des bases d’une « nouvelle science de mesure dans la sécurité de l’IA », a déclaré Commerce.

Un accord a déjà été conclu pour tenter d’endiguer l’utilisation de fausses images générées par l’IA. Les grandes entreprises à l’origine d’applications d’images génératives ont accepté d’inclure des filigranes numériques dans les images générées par l’IA afin qu’elles puissent être facilement identifiées comme telles.

Le travail d’Apple en matière d’IA a été plutôt lent en ce qui concerne Siri, et il est probable que cela soit en grande partie dû aux inquiétudes de l’entreprise concernant la tendance de l’IA générative à « halluciner », c’est-à-dire à faire des déclarations complètement fausses.

Photo d’Igor Omilaev sur Unsplash

Envie de vous détendre un peu ? Voici un reportage très intéressant sur l’intelligence artificielle :

YouTube video